• Petits Hommes verts (7)

     

    Les Petits Hommes verts

    Les Envahisseurs ont apporté leur langage, leurs lois, leur religion et leur mode de vie. Venus sauver votre planète, ils vous incitent à collaborer. Cette rubrique a pour but de vous aider à les mieux comprendre.

    Scolaire. – La Chaîne verte (Msn Actualités) propose d’équiper les enfants avec du matériel scolaire respectueux de l’environnement. Voici pour un élève : un cartable écolo à 45 euros, une trousse bio à 15 euros, le kit fournitures (crayons, colle…) à 24 euros, et enfin, un sac de sport en coton bio à 37 euros : « un peu de design écolo en classe pour mettre en garde contre les dangers du braconnage et de la déforestation tout en étant utile ». Des prix pour une belle addition, et, pour les familles nombreuses, une belle multiplication.

    Scolaire (bis). – Une nouvelle école a ouvert à Pantin, une école « zéro énergie ». Grâce à ses panneaux voltaïques, elle est indépendante au point de vue électricité. Elle en vendra même l’été à EDF. Le bâtiment, qui intègre du pin maritime et du chêne, est fortement isolé : les fenêtres bénéficient d’un triple vitrage. Cette construction a coûté évidemment très cher. « En attendant, on a la satisfaction d’avoir fait quelque chose pour l’environnement », a déclaré le maire Bertrand Kern (PS). Mais l’environnement n’a-t-il pas besoin d’abord d’être sécurisé ? La vie scolaire à Pantin apparaît en effet « énergique ». En juin dernier, les enseignants de l’école élémentaire Marcel Cachin ont exercé leur droit de retrait face à leurs élèves de moins de dix ans, à leurs bagarres quotidiennes, aux vols répétés et aux insultes qui pleuvent (ah, le dérèglement climatique !) ; les EMS (Equipes mobiles de sécurité) ont un bureau dans un lycée dont le proviseur veut qu’on taise le nom… Le triple vitrage protégera toujours les élèves des coups de feu.

    Pot d’échappement. – Le méthane issu des fosses sceptiques est le carburant de l’avenir. Une entreprise anglaise, GENeco, a fait rouler une voiture avec ce procédé, « sans dégagement d’odeur », précise son directeur, qui s’appelle tout de même Mohammed Saddiq. Selon les calculs des ingénieurs, la « production » de 70 foyers permettrait à une voiture de parcourir 16 000 km. C’est-à-dire, selon mes calculs, à chacun des 70 foyers de parcourir 228,5714 km (et quelques impondérables millimètres). En cas de panne, comme autrefois : poussez !

    Ménager. – J’ai répondu à un « éco-quizz » sur le thème suivant : « Quelle éco-consommatrice êtes-vous ? » Les questions portent sur le ménage, la consommation… Le résultat est bon. « Félicitations, vous obtenez votre diplôme d’éco-responsabilité, avec mention très bien. Si seulement toutes les femmes pouvaient être aussi sensibles que vous à la réduction des déchets… » On notera le machisme de ce questionnaire rédigé au féminin. Pour l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), manifestement, les hommes ne sont concernés ni par le ménage ni par les courses.

    Réchauffé. – Autre test auquel je me soumets : le test « Climact », qui se propose de calculer mon impact quotidien sur le climat, déréglé par mes émissions de gaz à effet de serre. C’est important, car « Si nous nous décidons d’agir [sic], nous pourrons souhaiter bon vent aux inondations, tempêtes, réchauffement de la planète et autres canicules… » Rien que cela ! Une météo épurée telle qu’il n’en a jamais existé. Le test Climact pose 24 questions sur le logement, le véhicule, l’eau chaude, la douche, l’alimentation, les vacances. Je dégage 4 840 kg d’équivalent CO2 par jour. Ça me paraît énorme, mais l’Ademe se réjouit pour moi : « Félicitations ! Vous étiez peut-être déjà acteur du développement durable, ou vous avez pris conscience des enjeux. »

    Internet. – Un écolo ne peut lire des journaux sans frémir : la fabrication du papier consomme un volume d’eau considérable. Le papier recyclé est mieux, mais sans plus. Internet, dématérialisé, apparaît comme la situation idéale. Hélas ! Si vous cherchez « écologie » sur Google, vous consommez 7 grammes de CO2. Si ensuite vous cherchez « environnement », vous aurez consommé en tout autant qu’une bouilloire électrique. En accédant à une page riche en images de la biodiversité, chaque seconde passée « coûte » 0,2 gramme de CO2. Au total, 2 % des effets de serre sont générés par l’informatique. Comment communiquer entre écolos ? Revenir aux signaux de fumée ? Pollution ! Déforestation ! (Source : Tech’You, « Les chiffres fous du web ».)

    Samuel

    Présent du  7 septembre 2010


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :