• Petits Hommes verts (8)

     

    Les Petits Hommes verts<o:p></o:p>

    Les Envahisseurs ont apporté leur langage, leurs lois, leur religion et leur mode de vie. Venus sauver votre planète, ils vous incitent à collaborer. Cette rubrique a pour but de vous aider à les mieux comprendre.<o:p></o:p>

    Irréel. – Comme je le subodorais, les résultats du test « Climact » que je vous donnais il y a deux semaines, n’avaient pas de sens. Un lecteur, Y. L. (que je remercie), a soupesé mes 4 840 kg d’équivalent CO2 par jour. « Vous dégagez donc 6 023 m3 de gaz carbonique pur, c’est l’équivalent en volume d’un immeuble résidentiel de 4 étages. » Si tous les Français avaient le même dégagement, « au bout de trois jours nous serions tous morts, asphyxiés dans une couche de près de deux mètres de gaz carbonique pur. N’y aurait-il pas une erreur quelque part ? »<o:p></o:p>

    Gaga. – Lady Gaga, duplicata de Madonna en matière de provocation, sera-t-elle durable ? Lors d’une cérémonie de remise de prix (MTV Awards du 12 septembre dernier), elle est apparue vêtue d’une robe faite en lambeaux de viande, un steak sur la tête. Ce vêtement, qui rappelle la Robe de chair pour albinos anorexique, « œuvre » de Jana Sternak (1987), a choqué les végétariens qui ne parlent pas de viande mais de « chaire animale torturée ». La PETA, association de défense des animaux, a rappelé que « la viande est la chair en décomposition d'un animal maltraité, qui n'a pas souhaité mourir » – les statistiques le prouvent : les animaux ayant demandé l’euthanasie se comptent sur les doigts d’une patte. L’association ajoute que, « après du temps passé sous les projecteurs, ça doit sentir la chair en décomposition et grouiller d'asticots » – mais n’est-ce pas cela aussi, la biodiversité ? Habile, Lady Gaga a expliqué que cette tenue avait été choisie pour défendre les droits des militaires homosexuels américains. Elle aurait pu ajouter que la viande était halal.<o:p></o:p>

    Emballé. – Deux éoliennes ont pris feu dimanche matin, à Rochefort-en-Valdaine (Drôme), à cause du… vent. L’une d’elle a provoqué un début d’incendie à ses alentours. Depuis 2006, en Europe, une quinzaine d’incidents ont été recensés, allant de l’incendie à l’explosion, en passant par la chute d’une pale ou de l’éolienne entière. Il va falloir inclure, dans les calculs savants qui établissent le réchauffement climatique, le dégagement de CO2 dû aux éoliennes enflammées.<o:p></o:p>

    Poilu. – Le MIEL, Mouvement international pour une écologie libidinale (sic), avait décrété l’été 2010 « Eté sans épilation ». L’épilation, selon les membres de ce mouvement, relève de l’obscurantisme et de l’oppression sociale, elle serait en France l’équivalent du voile en Afghanistan. Elle favoriserait la pédophilie. Elle nie notre animalité. Des tracts l’affirment : « En 1968 les femmes ont gagné la pilule mais elles ont perdu leurs poils. » Qui plus est, les crèmes dépilatoires et les rasoirs jetables polluent.<o:p></o:p>

    Urbain. – Bordeaux va bientôt se doter d’un éco-quartier, au nom très bordelais de « Ginko ». La ville sans ses inconvénients ! Vivez à l’avant-garde ! Optez pour une vraie vie de quartier ! Trois raisons de rêver « Ginko, comme si vous y étiez… C’est l’heure ! Vous amenez votre enfant à l’école. A pied, vous empruntez la venelle verte (ou corridor végétal) qui relie les îlots de logements, les équipements publics et les commerces de proximité… Ce soir, en rentrant du travail, vous ferez sûrement un parcours de golf, puis irez attendre votre épouse à l'espace multisports… Ce week-end, vous irez en famille vous balader au bord du lac. A moins que vous n'alliez voir l'exposition organisée au centre culturel de Ginko ? » On croit lire le dépliant du Domaine des Dieux, dans l’album d’Astérix qui porte ce titre. En parcourant le site Internet qui présente cet éden, on voit qu’il y manque la mixité sociale, qui habituellement trouve sa place dans les éco-quartiers, car la mixité sociale n’est pas autre chose qu’une forme de biodiversité. Un oubli ? Non. Ginko cherche de futurs propriétaires, or la mixité sociale, si tout le monde est pour en théorie, personne n’y tient en tant qu’acquéreur. On connaît la fin du Domaine des dieux.<o:p></o:p>

    Bèèè. – L’université de Lille I (Villeneuve d’Asq) s’est équipée en moutons, poneys nains et petites vaches pour tondre les espaces verts du campus. Les facs de Lausanne et Barcelone pratiquent déjà le « pâturage écologique ». Gageons que ces individus ovins et bovins vivront en parfaite intelligence avec le troupeau estudiantin en transhumance de l’amphi à la cafèt’.<o:p></o:p>

    Samuel<o:p></o:p>

    Présent du 24 septembre 2010<o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :